Pension

Retraite : le calcul de votre pension est souvent erroné

Le rapport 2022 de la Cour des comptes sur les retraites révèle un grand nombre d’erreurs dans le calcul des pensions. Le taux d’erreurs a progressé chez les travailleurs indépendants en 2021.

Près de 15% d’erreurs en 2021

L’année dernière, la branche vieillesse de la Sécurité sociale a attribué plus de 824.000 nouvelles pensions de retraite, dont 78% de pensions directes et 22% de droits dérivés comme des pensions de réversion.

À cela s’ajoutent 39.000 liquidations de droits à la retraite pour les travailleurs indépendants. Au total, 6,4 milliards d’euros de pensions annuelles supplémentaires ont été liquidés en 2021.

Selon le rapport de la Cour des comptes rendu public en mai, une retraite liquidée sur sept en 2021 comportait des erreurs de calcul. Un chiffre en baisse par rapport aux années précédentes, mais qui reste élevé, d’autant que 75% des erreurs seraient commises au détriment des pensionnés. La Cour souligne des manquements dans la prise en compte des paramètres nécessaires au calcul des pensions de base, en particulier des trimestres de cotisations. Au total, cela représenterait un manque à gagner global de 70 millions d’euros pour les pensionnés.

Près de 4% des indépendants concernés

Les erreurs de calcul de retraite touchent particulièrement les salariés qui ont eu des carrières hachées, avec des périodes de chômage et d’arrêts maladies, ou qui ont eu de multiples employeurs. Ceux qui ont cotisé à différents régimes de retraite, en tant que salariés, travailleurs indépendants ou agents publics sont aussi concernés car leur carrière est souvent difficile à reconstituer. En 2021, la Cour des comptes révèle également que le taux d’erreurs frappant les travailleurs indépendants a progressé de 1%, passant à 3,9% contre 2,9% en 2020.

Pour se préserver, les actifs doivent impérativement conserver tous les justificatifs des cotisations versées durant leur carrière (bulletins de salaires, décomptes de l’Urssaf…). C’est la seule façon de pouvoir prouver une irrégularité et de pouvoir la faire rectifier. Des cabinets spécialisés proposent également des prestations de reconstitution de carrière qui peuvent s’avérer utiles avant de faire liquider ses droits auprès de sa caisse de retraite.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.