Retraite

Retraite : faut-il racheter ses trimestres ?

Depuis quelques temps, l’idée de racheter des trimestres de retraite s’est popularisée, notamment pour celles et ceux qui ont fait des études supérieures ou qui ont des trous dans leur carrière professionnelle. Toutefois, l’intérêt de cette opération n’est pas toujours bien appréciée. C’est d’ailleurs souvent l’attrait de la carotte fiscale qui dicte l’action du contribuable, car les sommes versées pour racheter des trimestres étant entièrement déductibles des revenus imposables.

Pourquoi racheter ses trimestres manquants ?

Dans le cas où vous êtes entrez dans le monde du travail tardivement ou que vous avez des trous dans votre carrière, il est peu probable que vous aurez la durée d’assurance requise pour bénéficier d’une retraite à taux plein à 62 ans (ou plutôt 64 ans après la réforme du gouvernement Borne). Vous devrez donc certainement travailler une à deux années supplémentaires, voire plus, pour obtenir le taux plein.

Pour prendre votre retraite à taux plein, vous devrez avoir cotisé un certain nombre de trimestres. S’il vous en manque, vous avez la possibilité de racheter jusqu’à 12 trimestres afin d’atteindre la durée de cotisation nécessaire pour une retraite à taux plein. C’est ce qu’on appelle le « versement pour la retraite », ou rachat « Fillon ». Le rachat de trimestres est ouvert aux salariés du privé, aux indépendants et aux fonctionnaires, mais à des conditions différentes.

L’intérêt du rachat de trimestres réside dans le fait de vous permettre d’augmenter artificiellement votre durée d’assurance, d’atteindre la durée d’assurance requise et donc de partir plus tôt que prévu avec sensiblement la même pension que celle que vous auriez obtenue en jusqu’au bout.Opter pour le rachat de vos trimestres de retraite doit être envisagé pour vous faire bénéficier de la meilleure pension de retraite possible.

L’autre avantage à mettre en évidence : le rachat est entièrement déductible de votre revenu imposable.

Combien coute le rachat de trimestres ?

Si vous envisagez sérieusement le rachat de trimestres, sachez que cela représente un certain coût. Celui-ci varie en fonction de certains critères :

  • Votre âge au moment du rachat : plus vous êtes jeune, moins c’est cher ;
  • La moyenne de vos trois dernières années de revenus : plus elle est élevée, plus le coût de rachat sera important ;
  • L’option de rachat retenue, à savoir le taux seul ou le taux et la durée d’assurance ;
  • Le régime social d’affiliation.

Le site de l’assurance retraite vous permet d’effectuer une simulation de rachat de trimestres et ainsi vous rendre compte du coût que cela représente.

Plus d’informations sur : www.lassuranceretraite.fr

Utilité de racheter ses trimestres ?

Selon votre situation et votre carrière, le rachat de trimestres de retraite sera plus ou moins intéressant pour améliorer le montant de votre pension. Pour savoir si ce rachat s’avère pertinent dans votre cas, il vous faudra comparer :

  • Le cout global du rachat de trimestres ;
  • Le montant de votre pension de retraite avec et sans rachat de trimestres.
Attention : si vous êtes proche de la retraite, un rachat de trimestres peut s'avérer inutile en considérant l'adoption de la nouvelle réforme des retraites et du futur recul de l'âge légal de départ à la retraite.

Les autres solutions pour améliorer sa retraite

Le départ en retraite est régulièrement synonyme de baisse de revenu. Dans le cas où le montant de votre pension de retraite (cumul base et complémentaire) ne serait pas suffisant, vous pourriez envisager un complément de revenu supplémentaire :

  • Plan d’Épargne Retraite (PER) : individuel ou collectif, le PER permet une rente ou un capital au moment de la retraite et peut s’investir dans des actifs risqués et rémunérateurs. Le PER remplace le contrat Madelin et le PERP (Produit d’Épargne Retraite Populaire) depuis la loi Pacte du 22 mai 2019 ; 
  • Assurance-vie : ce contrat d’épargne moyen ou long terme permet de préparer la retraite en faisant fructifier de l’argent avec une fiscalité avantageuse. Les contrats d’assurance-vie permettent également de protéger les proches en cas de décès. L’investissement peut être récupéré à tout instant.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *