Pouvoir d'achat

Pouvoir d’achat : les changements en 2024

SMIC, emploi, logement, impôts… De nombreux changements accompagnent la nouvelle année. Nous faisons le point sur ceux qui auront un impact sur votre budget à compter du 1er janvier 2024.

Rémunération

Le salaire minimum de croissance (Smic) est revalorisé de 1,13% depuis le 1er janvier, ce qui représente une augmentation de 15 euros nets par mois. La gratification des stages est également augmentée pour atteindre 4,35 euros par heure de présence effective, contre 4,05 euros au 1er janvier 2023. Signalons par ailleurs que les femmes victimes d’une interruption spontanée de grossesse bénéficient désormais d’un arrêt maladie sans jour de carence.

Retraite

Les retraites du régime général vont également connaître une hausse de leur montant à partir du 1er janvier 2024. C’est ainsi qu’une revalorisation de 5,3% a été décidée «pour faire face à l’évolution des prix à la consommation», indique le site de l’Assurance retraite. Pour une pension mensuelle moyenne de 800 euros, cela représente une augmentation de 42,4 euros.

Emploi

Pôle Emploi devient France Travail en ce début d’année, évolution qui prévoit la création d’un Réseau pour l’emploi regroupant l’État, les collectivités locales, les missions locales et Cap emploi. Le nouvel opérateur va bénéficier de moyens humains et matériels renforcés pour accompagner les demandeurs d’emploi et les entreprises qui recrutent.

Logement

Le dispositif « MaPrimeRénov’ » distribué par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) est réformé en 2024. Objectif, intensifier les rénovations d’ampleur grâce à MaPrimeRénov’ « performance », et supprimer les chaudières aux énergies fossiles grâce à MaPrimeRénov’ « efficacité ». Par ailleurs, une nouvelle aide baptisée « MaPrimeAdapt’ » est créée pour favoriser le maintien à domicile des personnes vulnérables aux ressources modestes. Une prime est aussi instaurée pour inciter les propriétaires de logements vacants situés en zone rurale à les donner en location. Elle peut atteindre 5000 euros par logement.

Plafond annuel de la Sécurité Sociale

Au 1er janvier 2024, le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) est fixé à 46 368 € (contre 43 992 € en 2023), soit un plafond mensuel de 3 864 € et un plafond journalier de 213 €.

Le plafond de la Sécurité sociale constitue un élément de calcul de certaines cotisations et prestations sociales (d’assurance chômage, d’assurance vieillesse du régime général, des indemnités journalières…), de la déduction fiscale de certains produits retraite (PER individuel…) ou de l’abondement de l’épargne salariale (PEE, PER collectif…).

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *